Les bienfaits de la Technique Neuro Cutanée pour l’animal

Par Sandra Friedrich
Coach AnthroPaNimaL

26 octobre 2017 — Dans la présente chronique, je vous parlerai d’une méthode non invasive, douce et efficace pour aider vos animaux à soulager leurs douleurs et raideurs articulaires et musculaires.

Mise au point par Stéphane Delalande, un ostéopathe français résidant au Québec, la TNC – ou Technique Neuro Cutanée – est une approche neuro-tissulaire issue de l’ostéopathie, qui travaille à partir de la peau.

Comment ça fonctionne

La TNC est normalement destinée aux humains. Émilie Desmond, praticienne certifiée en Technique Neuro Cutanée est la seule, au Québec, à l’adapter et à l’offrir officiellement aux animaux de compagnie. Ces derniers lui en sont reconnaissants. Une séance de TNC consiste en des manipulations cutanées, qui visent à éliminer les tensions profondes à l’origine des déséquilibres qui engendrent les douleurs.

« Je travaille avec les ressources du corps de l’animal. Pendant chaque séance, qui dure environ 20 minutes, on libère les neuro-spasmes qui causent les déséquilibres ostéomusculaires. L’approche est douce et rééquilibre le corps dans sa globalité », nous dit Émilie Desmond. Elle est très sensorielle et plait aux animaux, car le contact physique de type peau contre peau est nourrissant.

Repérer les désordres

Émilie passe la main sur la peau de l’animal, à la recherche des zones tendues. Ainsi, elle repère les endroits où il y a des désordres. Ensuite, elle plisse les tissus de la peau, puis les relâche subitement. Le toucher est précis, respectueux, indolore et sans manipulation forcée. Il n’agit que sur les points que réclame le corps, ce qui respecte mieux ses ressources du moment.

La différence entre la TNC et les autres approches, par exemple la massothérapie animale que pratiquait Émilie avant un accident, ou l’acupuncture, c’est qu’on utilise les chemins des fascias et du système nerveux, afin d’intervenir sur les perturbations musculaires profondes aux tendons, aux ligaments et aux organes, pour ne nommer que ceux-là, ce qui aide à rétablir l’équilibre tissulaire.

Détendre les raideurs

La peau est une interface privilégiée entre le monde intérieur et extérieur. En ce sens, elle agit comme un médiateur qui reflète, en surface, les tensions profondes générées par divers éléments liés au stress. En outre, les manipulations vont améliorer la mobilité et la souplesse des tissus, favoriser les échanges vasculaires, nerveux et énergétiques et soulager les douleurs et les raideurs.

Cette technique s’adapte à tous les animaux et dans toutes les positions et situations, qu’ils soient en mouvement ou allongés. Parce qu’elle respecte l’intelligence du corps, la TNC permet des résultats rapides et durables. Émilie propose même des séances avec l’animal et son gardien, afin d’améliorer les traitements. Elle associe à son approche manuelle ses compétences en tant que communicatrice animale.

En somme, la TNC est une forme de toucher qui soulage en profondeur. La conscience de soi passe, nécessairement, par l’enveloppe corporelle que constitue notre peau, ce qui procure à l’animal des bienfaits mesurables, et pour lesquels il saura vous exprimer sa gratitude.

 

 

Photo 1: Alia Di Genova
Photos 2 et 3: Jean-Michel Ravion

Tous droits réservés

Les chroniques expriment l’opinion personnelle de leurs auteurs et n’engagent absolument pas la responsabilité de l’éditeur du site, Réalité Animale. Le contenu et les avis émis dans une chronique n’engagent que leur auteur.