90 jours de prison pour le bourreau d’un chien

Par François G. Cellier

24 octobre 2019 — Un Québécois a été condamné à 90 jours de prison, après avoir été reconnu coupable de cruauté envers les animaux, et d’avoir fait souffrir inutilement son chien. Il ne pourra plus avoir d’animal pendant cinq ans, et devra se soumettre à une probation de 12 mois, incluant l’obligation de suivre une thérapie pour gérer ses colères.

Lire la suite

Une copropriété ontarienne interdit les animaux dans ses immeubles

30 septembre 2019 — Les copropriétaires du CityPlace, en Ontario, vivent des émotions fortes par les temps qui courent. Et pour cause, puisque ce complexe résidentiel interdit désormais la présence d’animaux au sein des deux immeubles dont il est constitué. Ceux qui en avaient déjà un ou plusieurs, et qui voulaient conserver le droit de les garder, devaient déclarer leur présence avant une date butoir. Ce privilège n’est plus valable pour ceux qui n’ont pas respecté la consigne

Lire la suite

La petite Élie n’est plus la même, grâce à la zoothérapie

Par Sylvie Lamoureux

Zoothérapeute
Membre de l’Association des naturopathes
professionnels du Québec (ANPQ)

19 juin 2019 — Une amie m’a récemment expliqué que sa jeune fille Élie, qui a 11 ans, n’est pas très heureuse et affiche une humeur massacrante. Son entourage en subit les contrecoups et le lui reproche vertement.

Lire la suite

Le SNAC : faire réfléchir avant d’adopter un animal de compagnie

Par François G. Cellier

19 mai 2019 — Se remettre en question est un signe d’intelligence. Et chercher à faire toujours mieux caractérise les éternels insatisfaits. Michel Beausoleil, cofondateur du Salon national des animaux de compagnie (SNAC), n’est pas le genre à trôner comme un vainqueur. Pourtant, plusieurs raisons pourraient motiver cette attitude. Qu’à cela ne tienne, dans son cas, l’humilité a le triomphe facile.

Lire la suite

Un chasse-moustiques et autres insectes pour chiens et chevaux

Par François G. Cellier

25 avril 2019 — La saison chaude est source d’angoisse pour plusieurs gardiens d’animaux, en raison des insectes piqueurs qui pullulent par millions en milieu rural, et parfois même en ville. Les propriétaires de chevaux en savent quelque chose, eux qui peinent, bien souvent, à les immuniser contre cette invasion estivale. Ceux qui ont un chien doivent faire face au même problème.

Lire la suite