Déboulonner les mythes canins

Espace Chien 330 octobre 2015 — Amélie Bourdon, éducatrice en comportement canin chez Espace Chien, se joint elle aussi au portail Réalité Animale à titre de chroniqueuse. Son premier texte porte sur certaines légendes urbaines entretenues à propos des chiens.

Les Pitbulls sont-ils plus dangereux que les autres races canines?
Aucune race canine n’est mauvaise! C’est la manière d’éduquer un chien qui fait la différence. S’il a été bien socialisé pendant ses premiers mois d’existence, il sera doux et équilibré. Contrairement à la croyance populaire, les Pitbulls n’ont pas une force maxillaire supérieure à leurs semblables. En fait, le Berger allemand serait le plus fort à ce chapitre. Et les mâchoires d’un Pitbull ne se verrouillent pas.

Pitbull 4Cette mauvaise réputation accolée au Pitbull date du début des années 1990. Auparavant, il était considéré comme un bon chien de famille. Il a même été la vedette d’une série télévisée intitulée The Little Rascals. Les chaussures pour enfant Buster Brown utilisaient aussi un Pitbull comme mascotte! Malheureusement, la progression des gangs de rue au cours des dernières années lui a porté un dur coup, en raison d’une hausse du nombre de combats de chien, dont les acteurs principaux sont les Pitbulls.

Les chiens sont malheureux en appartement
La taille d’une résidence n’a rien à voir avec le bien-être d’un chien. C’est en comblant ses besoins qu’il sera heureux. Pour y parvenir, vous devez lui offrir un endroit calme où il peut dormir en toute quiétude, une nourriture de qualité et en quantité suffisante (pas trop!). Un chien doit aussi disposer d’eau fraîche et être actif physiquement tous les jours. Sur cette question, les besoins peuvent varier selon la race, mais la plupart des chiens ont besoin d’au moins une heure d’exercice quotidien. Il faut aussi les stimuler mentalement, leur permettre une certaine routine et leur donner de l’affection.

brown dogs food in bowl on black background

Si mon chien refuse de manger sa nourriture, c’est parce qu’il ne l’aime pas
Selon mon expérience, la plupart des chiens qui boudent leur nourriture ont accès à des gâteries, à de la nourriture de table ou sont suralimentés. D’ailleurs, des études tendent à démontrer qu’entre 45 % à 55 % des chiens nord-américains seraient obèses. Un chien adulte en bonne santé peut jeûner pendant une semaine, sans pour autant que sa santé soit hypothéquée. Bien évidemment, on ne doit jamais les priver de nourriture pendant des jours. Cela dit, si votre chien ne mange pas sa nourriture, mais qu’il affiche néanmoins une forme resplendissante, supprimez les gâteries et attendez. Il finira par manger de nouveau lorsqu’il aura faim.

Mon chien est dominant
La plupart des propriétaires canins ont une perception erronée de la dominance. Selon les scientifiques, cette attitude consiste à utiliser la force pour avoir accès à des ressources. À titre d’exemple, un loup dominant agit ainsi en présence d’autres mâles qui convoitent une femelle. Il pourrait aussi adopter ce comportement pour accéder à un endroit où dormir, ou afin d’obtenir de la nourriture et de l’eau.

La dominance n’est pas un trait de caractère. À preuve, sur trois loups Alpha réunis au sein d’autant de meutes, un seul demeurera dominant. Les autres se soumettront à lui. Pour que cette situation se produise, deux individus (ou plus) doivent lorgner une même ressource. À moins que vous n’imposiez un défi à votre chien pour qu’il puisse atteindre ses croquettes, ou que vous le mettiez en situation de reproduction avec une femelle, en compagnie d’autres mâles, cela ne se produira pas. À tous le moins, sachez qu’il ne sera pas dominant à votre égard. S’il grogne lorsque vous approchez de son écuelle, mieux vaut faire appel à un éducateur canin diplômé pour résoudre cette problématique.

dog looks at his masterJe dois dominer mon chien pour prévenir d’éventuels problèmes de comportement
Bien des gens pensent qu’ils doivent utiliser la force pour éduquer leur chien. Pourtant, des études ont démontré que les méthodes punitives, qui consistent entre autres à frapper un chien, à lui imposer un collier étrangleur ou un collier à choc engendre de l’anxiété chez l’animal. En le punissant, vous envoyez le signal qu’il a commis une erreur. Ce faisant, vous ne lui indiquez pas quoi faire pour pallier son comportement fautif. Le chien ne comprendra pas ce que vous attendez de lui, si bien qu’il percevra son environnement comme étant imprévisible. Cela pourrait créer des problématiques relatives à la santé et au comportement du chien (ex. : aboiements excessifs, destruction, malpropreté, agressivité et automutilation).

Un chien qui grogne est un chien agressif
Rien n’est plus faux! Le grognement est un comportement normal chez un chien. D’ailleurs, cette forme de communication est particulièrement efficace, car à peu près tout le monde réagit en pareille situation. Le chien grogne pour signifier sa peur ou son inconfort, et pour demander à l’autre d’arrêter un comportement et de s’en éloigner.

Je dois punir mon chien lorsqu’il grogne, autrement il deviendra agressif
En punissant un chien qui grogne, vous lui apprenez à cesser de communiquer, sans pour autant lui apprendre à apprécier la situation qui le rend inconfortable. Votre chien ne grognera plus, certes, mais la prochaine fois qu’il revivra une situation pour laquelle il ressentira un inconfort, il attaquera sans prévenir. La prochaine fois que votre chien grognera, éloignez-le de ce qui lui fait peur et dites-lui merci de vous en avoir prévenu!

Photo 1: Amélie Bourdon
Photo 2: Rescue Warrior
Photo 3: Marcoprati
Photo 4: Chaivit

Tous droits réservés
Vous aimez cet article? Aimez-nous sur Facebook.

Avis: Cet article exprime l’opinion personnelle de son auteur. Il n’engage en rien la responsabilité de l’éditeur du site, soit Réalité animale. Le contenu et les avis émis n’engagent que leur auteur.