Décès de Mimi: merci du fond du coeur

10 octobre 2017 – Lorsque j’ai annoncé que ma chatte Mimi avait rendu l’âme, le 3 octobre dernier, plusieurs internautes, amis et habitués du site m’ont transmis leurs sympathies. Je les remercie du fond du cœur.

Cela confirme une grande vérité, à savoir que les personnes averties savent que le deuil animalier est douloureux. Et que les êtres humains qui habitent la planète animale parlent le même langage.

Nous redoutons tous ce moment fatidique. Et quand il arrive, on en perd le sens du goût. On assiste, impuissant, à la dissolution des couleurs qui meublaient notre quotidien avec l’être cher. Ce qui était acquis, pour un temps, n’est plus qu’amas de cendres. Lorsque Mimi est partie, je me suis dit que tous nos animaux venaient avec une date d’expiration. Malheureusement, l’échéancier est bien trop court. Qu’à cela ne tienne, cette réalité est non négociable.

Ma conjointe m’a dit, après la mort de son chat, que les animaux nous sont prêtés. Après un certain nombre d’années, quelqu’un passe les reprendre. Mimi m’a été reprise des mains par plus fort que moi. Que dis-je, on me l’a arrachée. Mais comme vous le savez, en pareille circonstance, la vie continue. Et je suis ravi que vous en fassiez partie! Vos messages ont contribué à mon apaisement intérieur. Merci encore.

François G. Cellier
Éditeur
Réalité Animale

Vous aimez cet article? Aimez-nous sur Facebook.