Les aventures de Tissa (10)

tissa-1017 décembre 2016 — J’ai récemment vécu une situation contrariante. Mon frère et ma sœur aussi. C’est que pour remplacer le départ de Zeus, mes parents ont adopté un autre Balinais baptisé Dali. Ce chaton est prétentieux et frondeur.

La coqueluche

On m’a expliqué qu’il était la coqueluche de la chatterie Sous le Saule, où il est né. Mais selon moi, il ne représentait qu’une nuisance lorsqu’il est arrivé. Il explorait l’étage puis se cachait sous les divans. On le sortait de sa cachette et il tremblait comme une feuille.

J’ai pensé qu’il traverserait l’épreuve que j’ai vécue il y a un an, soit de passer quelques semaines dans la douche avant de redescendre péniblement au rez-de-chaussée, pour finalement trouver la litière au sous-sol.

Endormi dans la litière

Complètement dépaysé et égaré, il faisait peine à voir. Le troisième jour, Johanne et Louis-Claude l’ont cherché pendant plus d’une heure. On l’a retrouvé endormi dans la litière, qui est en forme de cube. Je pense qu’il y retrouvait quelque chose de connu. Un souvenir de son lieu de naissance où vivaient ses frères, ses sœurs, ses parents, son chien et les humains qui l’aimaient.

tissa-10-2Le lendemain, Johanne et Louis-Claude ont décidé de vider la douche, puisque Dali s’était rendu jusqu’au sous-sol. Je me suis dit que ce serait la catastrophe. Comment ce petit allait-il survivre? Il était visiblement terrorisé.

J’ai alors décidé de le prendre sous mon aile. Je joue désormais avec lui et il dort dans mon panier. J’ai fini par l’aimer. Finalement, je le trouve beau. Il grandit vite. Ce matin, il s’est réveillé et arborait des cernes bruns sous les yeux.

Il prend des couleurs. Peut-être qu’il va avoir des lignes sur le visage comme j’en ai moi-même. Mes parents on dit que les cernes n’étaient pas là, hier. Zak s’habitue à Dali, encore qu’il veuille lui faire comprendre que cette maison est la sienne.

Un chat affectueux

Pour lui démontrer, il arrose plusieurs endroits dans la maison. Quant à Mia, elle met plus de temps à accepter le nouveau venu. N’empêche, Dali est un chat affectueux qui veut toujours être sur ses parents.

Il monte sur leurs jambes et dort sur leurs cuisses. La nuit, il s’endort parfois sous les couvertures avec Louis-Claude. Aujourd’hui, Johanne a fait une sieste et Dali est allé se coucher sur sa tête. Elle pouvait à peine respirer. Elle s’est retournée et il s’est réinstallé de l’autre côté. Elle n’a pas pu dormir. Elle s’est levée et Dali l’a suivie.

La sieste était terminée. Mes parents adorent Dali. Il est sociable avec tous les visiteurs et aime tout le monde. Comme moi! Mes parents sont convaincus que la chatterie Sous le Saule n’a pas son pareil. Ils la recommandent à tous.

Joyeuses Fêtes chers lecteurs
Vous aimez cet article? Aimez-nous sur Facebook.

Pour lire l’épisode précédent, cliquer sur cet hyperlien.

Tous droits réservés