Un chasse-moustiques et autres insectes pour chiens et chevaux

Par François G. Cellier

25 avril 2019 — La saison chaude est source d’angoisse pour plusieurs gardiens d’animaux, en raison des insectes piqueurs qui pullulent par millions en milieu rural, et parfois même en ville. Les propriétaires de chevaux en savent quelque chose, eux qui peinent, bien souvent, à les immuniser contre cette invasion estivale. Ceux qui ont un chien doivent faire face au même problème.

C’est bien connu, les moustiques et autres insectes piqueurs ne font qu’une bouchée des animaux. À l’approche du temps chaud, ils reprennent d’assaut nos campagnes, et même certaines régions urbaines boisées, à la recherche de sang neuf pour étancher leur appétit insatiable.

Le Citrobug : un chasse-insecte testé en laboratoire

Plusieurs produits sont disponibles, sur le marché, pour combattre ces agresseurs ailés. L’un d’eux, Citrobug, est un chasse-insectes naturel destiné aux chiens et aux chevaux. On dit que son efficacité est garantie. Il est le résultat d’intenses recherches menées en laboratoire, ce qui a permis la création d’une recette quasi parfaite pour tenir les insectes à distance. Des milliers de propriétaires d’animaux en font un usage quotidien, pendant la saison estivale, afin que leurs compagnons à quatre pattes puissent affronter un véritable bataillon omniprésent dans l’air.

“Mon chien se faisait bouffer”

Guylaine Belec a une chienne qui se fait littéralement harceler par les moustiques et autres insectes piqueurs. « Depuis que j’utilise ce produit, les choses ont changé du tout au tout », affirme-t-elle, en précisant, du même souffle, l’avoir découvert à la pharmacie.

Son animal, qui l’accompagne lorsqu’elle part en randonnée pédestre ou qu’elle s’adonne au kayak, était souvent la proie d’insectes qui se logeaient notamment dans ses oreilles. « Je me sentais mal, car elle se faisait littéralement bouffer », ajoute-t-elle. Il appert que ce problème est désormais résolu.

Un antiparasitaire naturel

« Des experts ont été mis à contribution pour créer ce produit, qui s’avère aussi être un antiparasitaire naturel à large spectre », nous explique Marie-Gabrielle Lamoureux, propriétaire et dirigeante d’Héloïse Laboratoire, une entreprise familiale qui a mis au point ce produit, ainsi que divers autres (pour humains et animaux) qui sont non toxiques.

À titre d’exemple, les oreilles des chiens et des chevaux pourraient être envahies par des champignons, dont le Citrobug vient à bout. Celui-ci peut également être appliqué à la base des pattes d’un cheval, sous les sabots, où l’humidité chronique peut favoriser une croissance fongique. Les chevaux peuvent également être victimes des petites mouches qui, en juin, pondent leurs œufs à la base de leur crinière ou sous le menton. Lorsqu’ils éclosent, on assiste, dès lors, à une prolifération d’insectes qui se logent un peu partout sur le corps de l’animal.

Lyne Martimbault

Les chevaux sont des animaux hypersensibles. Un rien peut les effrayer, si bien qu’en pareille situation, ils risquent d’être perturbés. Lyne Martimbault, qui élève des chevaux de sport, se souvient d’un équidé dont elle devait tondre le poil à la hauteur des pattes, afin qu’il puisse participer à une compétition équestre.

“Le Citrobug: toute une découverte”

Ça se passait pendant un mois d’août, une période où les mouches d’écurie sont légion. « Comme sa propriétaire n’avait plus de chasse-moustique, j’ai dû en emprunter, si bien que j’ai eu l’occasion de travailler avec ce produit. L’animal s’est laissé tondre le poil sans broncher, alors qu’il est habituellement agité en pareille situation. Je n’en revenais tout simplement pas! », a-t-elle fait savoir, ajoutant que le Citrobug est hypoallergène.

Anneliese Simundic

Anneliese Simundic, fondatrice de l’Association du cheval Frison du Québec, est une autre éleveuse convaincue des effets bénéfiques associés à ce produit. « J’arrose mes quatre Frisons tous les matins avec du Citrobug, et je dois dire que ça fonctionne extrêmement bien. Advenant qu’une randonnée soit prévue avec eux pendant la même journée, j’en réapplique une seconde fois au préalable », confirme-t-elle.

Homologué à Santé Canada

L’aboutissement du Citrobug a notamment été rendu possible grâce au père de Marie-Gabrielle Lamoureux, allergologue et chercheur, qui a investi temps et argent pour en faire une marque réputée. Au total, il a fallu 12 ans pour faire homologuer ce chasse-insectes. Cette homologation ciblait plusieurs volets, dont ceux qui ont trait à la toxicologie, l’environnement et l’efficacité, pour ainsi prouver son innocuité (inoffensif) auprès des animaux ciblés.

Sa principale force passe par une synergie d’huiles essentielles, dont le camphre, les aiguilles de pin, l’eucalyptus, le géranium et le citron. En somme, Citrobug est le fruit d’une recette éprouvée pour décourager les moustiques, les mouches d’étables, les mouches noires, à cornes et domestiques, ainsi que les brûlots et d’autres insectes piqueurs qui attaquent sans relâche.

Une étude sur le DEET

Santé – Bien-être a publié un article, en 2014, qui rapportait que selon une étude parue dans la revue BioMed Central Biology, le DEET était « potentiellement aussi toxique que des pesticides. » Cette molécule synthétique est largement utilisée dans le monde pour fabriquer des répulsifs chimiques.

L’étude en question explique que le DEET inhibe l’acétylcholinestérase, une enzyme cruciale dans les échanges entre les cellules nerveuses. On ajoute qu’il présente une « toxicité avérée pour le système nerveux des mammifères. » Par ailleurs, le DEET serait potentiellement néfaste pour l’environnement, dit-on également. « La nature peine davantage à éliminer les molécules synthétiques, car bien souvent, elles ne sont pas biodégradables », fait savoir Marie-Gabrielle Lamoureux.

La tique à pattes noires

Citrobug agit aussi contre les tiques. À ce chapitre, des tests menés en France ont prouvé son efficacité. Il faut savoir qu’il existe 12 variétés de tiques au Québec. Or, la seule qui peut transmettre la maladie de Lyme est la tique à pattes noires. Il faut néanmoins être très attentif lorsqu’un animal, par exemple un chien, fait plusieurs va-et-vient entre l’intérieur et l’extérieur du domicile. Son pelage devrait être scruté à la loupe pour en détecter la présence possible.

Cela dit, repousser les insectes piqueurs est une chose, mais exceller dans l’art de ne pas les attirer en est une autre. Héloïse Laboratoire a mis au point un produit complémentaire au Citrobug, à savoir un shampoing lui aussi fait d’ingrédients biodégradables, qui peuvent aider un animal à passer sous le radar des insectes piqueurs. Tout être vivant contribue à se faire piquer pour des raisons qui échappent à son contrôle, entre autres par le fait du CO2 qu’il produit en transpirant et en respirant.

L’art du camouflage

Or, « Ce shampoing neutralise les odeurs qui excitent les insectes, en remettant les compteurs à zéro, c’est-à-dire dans un état corporel pratiquement inodore », détaille Marie-Gabrielle Lamoureux. Toute substance parfumée à l’excès peut attirer les insectes. Il serait donc préférable d’éviter leur utilisation. Ce shampoing, combiné au chasse-insectes, offre une protection très efficiente.

En somme, Héloïse Laboratoire a fait preuve d’avant-gardisme dans l’élaboration de son chasse-insectes, tout autant que du shampoing. Ces deux produits représentent une plus-value qui participe, à n’en point douter, à une qualité de vie accrue des chiens et des chevaux.

On ne peut que saluer leurs propriétés non toxiques, sans compter une grande efficacité, si bien qu’ils sont à classer au rayon des indispensables.

Ces produits sont disponibles sur le site d’Héloïse Laboratoire, ainsi que dans la plupart des animaleries, des centres équestres et certains autres commerces. Pour de plus amples renseignements, on peut cliquer sur cet hyperlien ou composer le numéro de téléphone 514-781-5175.

Photos 1, 5 et 6: Brett_Hondow, Elionas et christels.

Vous aimez cet article? Aimez-nous sur Facebook.
Tous droits réservés