Attention à la rage

Potrait of a common raccoon

1er avril 2015 – Des ratons laveurs infectés par la rage ont été repérés, récemment, à quelques kilomètres seulement de la frontière américaine, dans le comté de Franklin (État de New York).

Collaboration demandée

Comme c’est les cas chaque année, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) appelle donc les citoyens québécois à la collaboration, plus particulièrement s’ils découvrent des « ratons laveurs, des mouffettes ou des renards morts, malades, désorientés ou anormalement agressifs ». Ces animaux sauvages sont les principaux vecteurs de la rage au Québec.

Cet appel à tous s’inscrit dans le cadre du Plan gouvernemental de lutte contre la rage du raton laveur, qui vise à protéger la santé humaine, précise le MFFP. Certains territoires limitrophes à la frontière américaine, chez nous, ont fait l’objet d’épandages d’appâts vaccinaux en 2014. Des actions identiques sont prévues cette année, « afin d’éviter une nouvelle introduction de la maladie sur le territoire québécois ». Ces opérations sont prévues en mai prochain.

Surveillance accrue

moufetteDès après la découverte des récents cas de rage en bordure de la frontière canado-américaine, le MFFP a déployé des opérations de surveillance dans les secteurs concernés, et maintient une « communication constante avec ses homologues américains, question d’être tenus au courant des derniers développements dans ce dossier », d’ajouter le MFFP.

La rage: une maladie mortelle

Le signalement d’animaux susceptibles d’avoir la rage, ainsi que les espèces retrouvées mortes qui en sont porteuses, est essentiel à la surveillance exercée sur le territoire québécois. Le MFFP assure toutefois que pour l’instant, aucun cas de rage relatif à la situation actuelle n’a été découvert au Québec, bien que le risque d’introduction de la maladie est bel et bien présent. Par conséquent, la vigilance est fortement recommandée. Il faut se rappeler que la rage est une maladie mortelle.

Les municipalités interpellées au regard de la situation actuelle sont:
Dundee, Howick, Elgin, Ormstown, Franklin, Saint-Anicet, Godmanchester, Saint-Chrysostome, Havelock, Sainte-Barbe, Hinchinbrooke et Très-Saint-Sacrement.

Les citoyens peuvent contacter le MFFP au 1 877 346-6763 pour signaler une situation anormale en rapport avec l’alerte actuelle. Un formulaire de signalement est également accessible au www.rageduraton.gouv.qc.ca.

Photo 1: Dollar Photo Club/jiriphotography
Photo 2: Dollar Photo Club/karlumbriaco

Vous aimez cet article? Aimez-nous Facebook.
Tous droits réservés