Gare à l’anthropomorphisme

sleeping catPar François G. Cellier

24 juin 2017 — Les comportements félins sont souvent comparés à ceux des humains. Cette croyance populaire largement répandue est associée à l’anthropomorphisme.

Les chats et les humains peuvent développer des rapports très étroits. Leur relation est habituellement stable et ponctuée d’habitudes bien ancrées. Or, défaire ces habitudes, voire en adopter d’autres ont comme effet de bousculer la routine d’un chat, qui risque alors d’être déstabilisé.

En pareille situation, pourrait-il poser des gestes motivés par l’amitié, la jalousie ou la vengeance, pour ne nommer que ces émotions? S’imaginer que oui est légitime, car après tout, personne ne peut prétendre être dans la tête d’un chat et comprendre ce qui s’y passe. D’ailleurs, les scientifiques sont prudents quant à l’interprétation à donner aux comportements félins, qui sont loin de nous avoir tout dit.

Cela dit, les nombreuses études menées sur les chats n’ont toujours pas réussi à démontrer, hors de tout doute, que les émotions félines découlent d’interactions sociales. Contrairement aux chiens, qui sont grégaires, les chats ont une nature solitaire. Ils peuvent vivre seuls et s’assumer à tous les niveaux.

Un cas de figure

« Plusieurs personnes m’ont informé qu’après avoir entamé une relation avec un nouveau conjoint, leur chat avait uriné sur le côté du lit où dort le nouveau venu », nous dit Daniel Filion, consultant en comportement félin chez Éduchateur. On pourrait croire qu’ils agissent ainsi par jalousie. Il existe pourtant une autre avenue pour expliquer cette attitude.

Animal AbuseLes félins sont territoriaux. Or, un inconnu qui apparaît dans le décor est une nouveauté pour eux. Son odeur occasionnera un stress chez le chat, qui voudra marquer son territoire en masquant cette odeur. Le problème peut être résolu en associant la personne concernée à un événement heureux. À titre d’exemple, l’approche dite du « renforcement positif » lui suggérerait de donner des gâteries à l’animal.

Des chats compatissants?

Par ailleurs, certaines personnes croient que les félins sont capables d’avoir de la compassion. Qui n’a pas déjà entendu quelqu’un dire, un jour, que son chat est venu se coucher sur lui et ronronner, à la suite d’une rupture amoureuse très douloureuse ou d’une maladie? Et que c’était la première fois qu’il agissait ainsi? En pareille circonstance, il faudrait prendre garde d’associer ce comportement à de l’altruisme. Un chat a des habitudes qui lui sont propres, mais il réagit aussi aux nôtres. Les changements soudains d’attitude chez son maître ont des conséquences.

« En adoptant un comportement inhabituel, le maître en question change sa propre routine, ce qui, encore là, augmente le stress chez un chat. Afin d’être rassuré, l’animal voudra peut-être s’allonger sur lui et ronronner, pour ainsi apprendre ce qu’il croit être une nouvelle habitude », indique Daniel Filion. Le maître en ressentira les bienfaits à coup sûr, l’une des raisons pour laquelle les spécialistes en comportement félin parlent de zoothérapie.

Autre mythe tenace

Les gens sont encore nombreux à croire, de nos jours, que certains chats se sont couchés sur des bébés pour les étouffer. « Ce mythe est très tenace, mais n’a aucun fondement », croit Daniel Filion. Il faut savoir qu’un nouveau-né devient le centre d’attraction. Un chat risque d’être attiré par son odeur, voire par différents objets qui sont assignés à l’enfant, par exemple un lit de bébé ou un biberon.

Baby and cat sleeping together

« Les félins ont traîné une très mauvaise réputation à l’égard des bambins, jusqu’à ce l’on découvre le syndrome de mort subite du nourrisson », précise Daniel Filion. Mais alors, pourquoi des chats ont-ils été trouvés couchés sur des bébés morts? « Parce qu’ils avaient probablement remarqué un changement de comportement en eux, causé par leur décès », avance Daniel Filion.

Si la science n’a pas tout révélé sur les comportements félins, il reste qu’elle a fourni des réponses plausibles et raisonnables en cette matière. Il faut cependant « garder une porte ouverte à d’autres découvertes qui pourraient nous surprendre », conclut Daniel Filion.

Vous aimez cet article? Aimez-nous sur Facebook.
Réalité Animale vous invite à visionner une vidéo sur les Balinais, une race féline en voie d’extinction.

Photo 1: Dollar Photo Club/katyamaximenko
Photo 2: Dollar Photo Club/freshidea
Photo 3: Dollar Photo Club/aynur_sh

Tous droits réservés