Les aventures de Tissa (5)

Tissa-5-1Par Louis-Claude Thibeault

9 février 2016 — Il s’est passé tellement de choses depuis la quatrième partie de mes aventures. D’abord, mes parents ont reçu des invités à souper il y a deux semaines. Tout le monde m’a trouvée très charmante. Je suis allée à leur rencontre avec grand plaisir.

Tous m’ont dit que j’étais belle, gentille et féminine. Mes parents étaient visiblement fiers, ce qui m’a encouragé à leur en donner encore plus.

Ronron automatique

J’ai développé un truc avec le temps : chaque fois que Johanne ou Louis-Claude me prennent dans leurs bras, je mets tout de suite le ronron en marche. Ils deviennent encore plus fous de moi. Ils disent que malgré leurs 50 années d’expérience avec les chats, ils n’en ont jamais eu un aussi beau et aussi aimable. Ils disent que j’ai été bien élevée. Pour tout dire, je me sens trop aimée, bien que je ne m’en plaigne pas, au contraire.

Mon père jouait souvent avec moi, puis il a arrêté. Johanne m’a dit qu’il devait se reposer parce qu’il a subi une chirurgie. Elle me l’a décrit comme un homme de carrière; il avait des roches dans la vésicule biliaire. Depuis, il dort souvent et je vais me coucher avec lui pour le réchauffer.

Je suis maintenant une lutteuse. C’est vrai. Et c’est magnifique! Je livre très souvent des combats à ma sœur Mia. Elle est plus grande que moi, mais je n’ai pas peur. Je gagne souvent après lui avoir donné des raclées (;). Johanne dit alors : « Doucement les filles! » Je la regarde en lui disant : « Je suis bonne, hein Maman! »

Besoin d’amour

Mes parents me disent constamment que je suis belle et qu’ils m’aiment beaucoup. Je travaille très fort pour maintenir ma réputation. Quand ils donnent de l’affection à un de mes collègues minous, je m’organise pour prendre ma place et recevoir des caresses aussi. J’ai peur qu’ils m’oublient, alors je ronronne très fort et je prends toute la place.

Zak continue à faire le pompier. Mes parents pensent qu’il est traumatisé par ma venue. Je n’y comprends rien. Ils sont allés chez le vétérinaire, aujourd’hui, et ils sont revenus avec un produit pour vaporiser les endroits où il a fait sa marque ainsi qu’une bouteille d’antidépresseurs. Il faut croire que Zak est complètement barjot.

Tissa-5-2Johanne et Louis-Claude en ont discuté et ils vont essayer une nouvelle approche. Quant à Mia, elle est devenue mon amie en jouant à la balle avec moi dans l’escalier. Johanne lance la balle en haut des marches et on essaie de l’attraper quand elle redescend. Alors, ils vont essayer de faire en sorte que Zak joue avec moi au papillon. C’est le plus beau jeu du monde et Zak l’aime beaucoup. Il s’agit de ce petit papillon en papier attaché au bout d’une ficelle.

Je suis actuellement couchée sur les jambes de Louis-Claude qui écrit à Johanne qui dicte. Quel bonheur! Pour tout dire, je suis très heureuse ici.

Tissa

Vous pouvez aussi lire Les aventures de Tissa (4)

Tous droits réservés
Vous aimez cet article? Aimez-nous sur Facebook.