Patrick Larrivée: peintre de la quintessence

5 janvier 2018 — En ce temps des Fêtes qui tire à sa fin, j’aimerais à nouveau souligner le talent indéniable de Patrick Larrivée, peintre animalier. Au début du mois de décembre, il a peint l’un des défunts chats de ma conjointe, qui s’appelait Torpille.

Les résultats ont été à la hauteur des attentes, et sont même allés au-delà des espérances. J’ai récemment pondu un article qui expliquait, essentiellement, comment Patrick Larrivée s’y prenait pour obtenir des résultats aussi probants; quelle technique il déployait pour produire des toiles dont le réalisme est saisissant, et comment il parvenait à maîtriser la lumière qui irradie notre regard.

Conquis

Lorsque je suis allé chercher la toile qu’il m’avait promise, j’ai été conquis. Je me suis dit que France ne pourrait que l’aimer. Que dis-je? Elle a adoré! J’ai récemment dit à Patrick Larrivée que son talent est unique. Qu’un don de cette ampleur ne peut qu’être exploité à bon escient. Ce qu’il fait avec une aisance déconcertante.

Pour atteindre ces niveaux élevés d’excellence, il faut trimer dur et peaufiner sa technique. Ce que Patrick Larrivée s’est appliqué à faire pendant des années. Petit à petit, cet artiste a affiné son style, perfectionné l’intention et les émotions nécessaires pour donner une âme à ses œuvres. Aujourd’hui, il livre la marchandise et suscite l’engouement.

La fibre intrinsèque

Nul besoin d’être un expert en acrylique sur toile pour savoir si oui, ou non, le rendu final d’un tableau atteint la fibre intrinsèque qui se cache en nous; créé l’étincelle suffisante pour nous sortir de l’indifférence; bouleverse notre matière grise et interpelle la réflexion, en excitant nos sens qui provoquent l’émerveillement. Sans exagérer, j’affirme que c’est ce que j’ai ressenti à la vue de Torpille, version Patrick Larrivée.

Si votre amour pour les animaux est inconditionnel, et que vous souhaitez immortaliser ceux que vous aimerez toujours, sachez qu’une toile réussie s’offre tel un cadeau venu d’on ne sait où. Elle n’a pas de prix, sinon celui d’atteindre la quintessence qui mène à l’essentiel, là où la vérité se précise, brille par son authenticité et ne fait aucun compromis.

Bonne Année!

Tous droits réservés
Si vous aimez cet article, aimez-nous sur Facebook.

François G. Cellier
Éditeur
Réalité Animale