90 jours de prison pour le bourreau d’un chien

Par François G. Cellier

24 octobre 2019 — Un Québécois a été condamné à 90 jours de prison, après avoir été reconnu coupable de cruauté envers les animaux, et d’avoir fait souffrir inutilement son chien. Il ne pourra plus avoir d’animal pendant cinq ans, et devra se soumettre à une probation de 12 mois, incluant l’obligation de suivre une thérapie pour gérer ses colères.

Lire la suite

Une copropriété ontarienne interdit les animaux dans ses immeubles

30 septembre 2019 — Les copropriétaires du CityPlace, en Ontario, vivent des émotions fortes par les temps qui courent. Et pour cause, puisque ce complexe résidentiel interdit désormais la présence d’animaux au sein des deux immeubles dont il est constitué. Ceux qui en avaient déjà un ou plusieurs, et qui voulaient conserver le droit de les garder, devaient déclarer leur présence avant une date butoir. Ce privilège n’est plus valable pour ceux qui n’ont pas respecté la consigne

Lire la suite

Le SNAC : faire réfléchir avant d’adopter un animal de compagnie

Par François G. Cellier

19 mai 2019 — Se remettre en question est un signe d’intelligence. Et chercher à faire toujours mieux caractérise les éternels insatisfaits. Michel Beausoleil, cofondateur du Salon national des animaux de compagnie (SNAC), n’est pas le genre à trôner comme un vainqueur. Pourtant, plusieurs raisons pourraient motiver cette attitude. Qu’à cela ne tienne, dans son cas, l’humilité a le triomphe facile.

Lire la suite

Consacrer sa vie à l’élevage de Teckels à poil dur

Par François G. Cellier

30 mars 2019 — Être éleveur n’est pas toujours reconnu à sa juste valeur. Certaines personnes croient, à tort, que tous font des affaires d’or « sur le dos des animaux ». Dans les faits, cette théorie n’est pas toujours avérée, car il se trouve des éleveurs qui travaillent en observant scrupuleusement les règles.

Lire la suite

Marina Orsini : « les animaux représentent mon lien avec Dieu »

Par François G. Cellier

12 décembre 2018 — L’univers animalier est un champ d’espérance, un hymne à la divinité pour ceux qui savent le décoder. Marina Orsini a compris, depuis toujours, que sa relation avec les animaux était à la fois vitale et indissociable. « Ils représentent mon lien avec Dieu », dit-elle, en prenant soin d’ajouter : « Si Dieu existe. » Pour elle, il ne fait aucun doute qu’ils portent, en eux, une spiritualité qui nous accompagne au quotidien.

Lire la suite