Une campagne qui a du chien

cachorro preso17 septembre 2015 – La campagne « Coupe la chaîne » est bien en selle. Jusqu’à présent, des milliers de personnes ont écrit à Pierre Paradis, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, pour lui demander d’interdire l’enchaînement des chiens en permanence.

Histoire de donner du mordant à cette campagne, la SPCA de Montréal convie maintenant le grand public à un événement « percutant ». En fait, tous sont invités à venir voir une niche géante interactive. Celle-ci sera installée devant la station de métro Mont-Royal, ce samedi 19 septembre, entre 10 h et 16 h.

L’événement mettra en scène des chiens qui ont survécu à des conditions d’enchaînement permanent. Ils seront présents avec leur nouvelle famille d’adoption. Leur histoire touchante sera révélée aux personnes présentes. Le tout s’inscrit dans le cadre du projet de loi 54, qui devrait améliorer considérablement la législation québécoise en matière de bien-être animal. Les dirigeants de la SPCA de Montréal sont d’avis qu’il faut enchâsser, au sein même du projet de loi 54, l’interdiction d’enchaîner les chiens en permanence.

Rocky a « Coupé la chaîne »

RockyPour illustrer à quel point certains canidés ont eu la vie dure, la SPCA de Montréal nous a raconté l’histoire de Rocky, un chien qui a vécu pendant plusieurs années enchaîné en permanence dans un garage. Sa mission consistait à garder une propriété inhabitée.

Rocky vivait complètement isolé et ne recevait aucun soin. Il mangeait de la neige pour survivre, l’hiver, car la conduite hivernale n’était pas l’activité favorite de son maître. Il n’avait donc aucune nourriture ni eau. Quand il a souffert d’un abcès dentaire sévère, ainsi que d’une plaie infestée d’asticots dans l’arrière-train, l’animal n’a jamais été amené chez le vétérinaire.

La SPCA a eu vent de cette histoire grâce à une factrice. Attristée par le sort de Rocky, elle lui rendait visite pendant sa livraison quotidienne du courrier. Après avoir négocié avec son propriétaire, ce dernier a accepté que Rocky soit transféré à la SPCA de Montréal. La factrice l’a ensuite adopté. Ce chien a dès lors reçu toute l’affection et les soins qui lui ont cruellement manqués.

Photo 2: Rocky/Courtoisie SPCA de Montréal

Vous aimez cet article? Aimez-nous sur Facebook.
Réalité Animale vous invite à visionner sa première vidéo maison.

Tous droits réservés